jeudi 27 octobre 2011

Impression de "déjà-vu"

Une impression de "déjà-vu"...
Tout autour de nous semble "aller mal",
les "pessimistes" annoncent la fin du monde,
les "nostalgiques" mettent les catastrophes
sur le dos de la perte des valeurs d'antan,
les "nouveaux moralistes" accusent X, Y ou Z
des tsunamis et autres "turbulences"...

L'aventure se reproduit depuis la nuit des temps
de manière cyclique,
comme une fatalité.
Nous repassons au même endroit
avec une impression de "déjà-vu"
et nous en déduisons des lois philosophiques,
morales ou scientifiques
et nous croyons alors avoir défini la vérité...

En fait cette impression
de déjà connaître la situation
est la même que celle qu'éprouve le hamster
tournant dans sa roue...
Il a sans doute l'impression d'être enfermé dans cette fatalité
de devoir à tout prix agiter ses pattes...
Dans le fond,
ça lui fait faire de l'exercice
et ça occupe ses journées
de tourner en rond
dans un système clos...

Et s'il prenait le temps de se demander
si la roue est vraiment close?
S'il cessait de s'agiter ainsi
pour continuer à la faire tourner?
Et si elle s'arrêtait enfin
que se passerait-il...?
Serait-ce alors la fin de sa vie
ou la fin de son identification
à une illusion...?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire