dimanche 18 décembre 2011

La clé de la "résurrection"

Vouloir changer,
vouloir s'améliorer,
vouloir atteindre un état supposé
de paix, ou de bonheur, ou de richesse, ou de...,ou de...,
comme si le présent n'était pas le seul lieu de rencontre possible.

Et si le présent était le lieu ou ça se passe vraiment?
Le seul lieu de la présence...
Quel que soit ce présent.
Satisfaisant ou pas.

Plutôt que de déplacer les choses
de les remettre au futur,
de lutter contre elles,
de leur chercher une autre réponse,
pourquoi ne pas accepter le présent
tel qu'il est
et le bénir,
c'est à dire reconnaître
son caractère sacré.

Pas pour en faire autre chose,
pas avec l'espoir d'un point de fuite,
au contraire,
sans attente,
à l'imitation des dernières paroles
de Celui qui montrait la voie:
"Mon Père, entre tes mains
je remets mon esprit"...

Cette acceptation totale,
ce lâcher prise qu'elle traduit,
ne constituent t'ils pas la seule voie d'accès
vers ce qu'on appelle : "La résurrection"...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire