mercredi 30 mai 2012

Si ton oeil est simple...

"si donc ton oeil est simple, ton corps tout entier sera plein de lumière" Lorsque les deux yeux ne voient qu'un seul monde, ils témoignent d'une seule présence, évidente, sereine. C'est "la voie du milieu", le fameux "troisième oeil".

Lorsque le regard n'oppose pas les données des deux yeux, il reflète simplement l'harmonieuse complémentarité des choses, sans même avoir y penser. Le monde est alors simplement "présence". Une présence qui rayonne à la fois du dedans et du dehors puisqu'il n'y a plus ni intérieur ni extérieur, ni regardant ni regardé mais un tout, une globalité vivante.

Il faut réaliser que dans ma vie, tout ce que je pense percevoir comme une "imperfection" brise instantanément cette unité. Elle oppose un juge et un jugé, elle m'oppose à tout le reste du monde qui aurait tort alors que je suis convaincu d'avoir raison...

Quelles que soient mes convictions je suis obligé de reconnaître que cette position est intenable...Et si je ne le réalise pas ça devient vite insoutenable...

L'inconfort" que je ressens alors, et l'évidence de l'impossibilité d'en sortir à travers un conflit me révèle alors que le seul moyen de retrouver la paix c'est de lâcher prise, de renoncer à toutes mes prises de position pour que mon oeil étant simple à nouveau, le monde puisse retrouver naturellement l'harmonie qui est la sienne,...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire