lundi 25 juin 2012

La vie, miraculeuse par nature...

Miracles, Synchronicité, Chance, Loi d'attraction,...Nous nous laissons tous influencer par ces mots qui semblent offrir des promesses de "mieux être", de "mieux vivre", etc. En fait, en considérant les choses de plus près on peut réaliser que le point commun de tous ces espoirs et de leur manifestation, c'est que nous croyons aux "exceptions"...

C'est comme si nous pensions que nos prières, nos techniques, nos cristaux ou nos médicaments miracles nous permettaient de créer un état de grâce. Un peu comme si la vie dans son état naturel ne savait pas faire son travail et que notre intervention seule soit capable de faire évoluer positivement le cours des choses...

Pour illustrer les choses de manière simple, imaginons un poisson qui se met soudain à croire qu'il vit hors de l'eau...Il est si convaincu de cette situation qu'il sent ses forces le quitter et la vie l'abandonner...Un autre poisson lui conseille une petite prière et un rituel et lui demande d'essayer...Miracle, le poisson se sent revivre, il retrouve la présence de l'eau fraîche tout autour de lui...En fait, notre "miraculé" n'a jamais à un seul instant quitté le milieu aquatique...

Lorsque quelque chose nous tracasse, nous sommes comme ce poisson. Nous vivons baignés dans notre élément mais nous imaginons qu'il nous manque quelque chose pour être bien. D'où ce besoin d'effort, de recherche, cette volonté de faire quelque chose pour "améliorer" notre situation, notre faiblesse, notre manque d'évolution, nos erreurs passées, etc...

L'insistance des textes bibliques sur le respect du "Sabat" est un remède à cette étrange tendance à imaginer que le salut ne peut être que le produit d'un combat. Le respect du sabat c'est ne rien faire et laisser la vie s'occuper de nous...C'est simple, n'est-ce pas? Mais non, nous restons convaincus d'avoir à lutter sans cesse contre ce monde que nous appelons "matériel.

Et si la vérité vraie était qu'il n'y a pas de "monde matériel"ni de limitation ou de "maladie" ailleurs que dans notre esprit? Et si nous étions parfaits tels que nous sommes, en ce moment même, derrière l'écran de nos illusions...ce que l'on appelle "la Maya", le "rêve" ou les "apparences".

Si l'univers existe encore depuis le temps c'est bien que le Principe créateur n'a pas besoin d'être rectifié à la lueur de nos croyances limitées, il connaît parfaitement son métier. Il sait maintenir les planètes sur leur trajectoire, organiser tout ce vaste univers depuis l'éternité...Les miracles, les synchronicités, la chance, la loi d'attraction ne sont que les détails naturels de quotidien dont nous sommes seulement les usagers. Tout se produit spontanément, naturellement. Le fait que les miracles tout simples de la vie passent souvent inaperçus à nos yeux montre seulement que nous avons "banalisé" le mystère de la vie derrière des mots et des croyances. Nous voyons le monde comme une galerie d'objets, de créatures et de végétaux voués à la décrépitude et à la mort sans réaliser qu'il y a un incompréhensible esprit vivant et intelligent derrière tout ce qui EST...

Depuis des millions d'années, nous nous prosternons devant des mots qui n'ont pas d'autre origine que notre pensée. A force, ils ont fini par devenir nos "faux dieux"...Lorsque quelque chose ne va pas dans notre vie, ça veut simplement dire que nous avons passé plus ou moins consciemment nos journées dans les sanctuaires de la maladie, de l'addiction, de l'age,du conflit, de la pauvreté ou de la mort. A chaque fois que je pense "ça ne va pas",de fait, je brûle un cierge à la divinité de la tristesse et des grincements de dents...

Il suffit que je change d'autel, que je m'incline devant une autre idée qui représente pour moi l'harmonie et la paix pour que les miracles reprennent leur cours, naturellement...ceci jusqu'à ce que je retombe par la force de l'habitude à mon culte des idées noires...Mais ce n'est pas une fatalité, la clé de l'harmonie est révélée à tous depuis des millénaires, noir sur blanc :

1 Je suis l'Éternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude.

3 Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face.

4 Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux

5 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point


C'est tout simple, il suffit de s'ouvrir directement à l'évidence d'un pouvoir omniprésent qui gère tout à la perfection; la Source dont nous émanons et qui nous soutient à chaque souffle qui entre et sort de nos narines depuis un temps immémorable. Il suffit de réaliser que tous les phénomènes naturels et organiques se passent sans notre participation consciente pour voir que la gestion de notre survie biologique nous échappe totalement...


La seule leçon à en tirer : faire confiance et de ne pas s'inquiéter de savoir si le travail est bien fait..


Trop simple en apparence, n'est-ce pas?

Et bien, tant que nous trouverons ces idées "trop belles pour y croire" nous témoignerons du fait que nous sommes encore attachés à notre version "pessimiste" de la vie et à nos doutes plutôt qu'à la version Miraculeuse qui attend juste notre "confiance totale", notre Foi, ici et maintenant...dans cette vie-ci à l'endroit même où nous lisons ce texte : "En vérité, je vous le dis, cette génération ne passera pas avant que tout ne soit arrivé."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire