jeudi 21 juin 2012

Le rêve collectif de l'humanité...

La simplicité est toujours là quoi qu'on fasse.

Un coeur simple c'est comme un appartement vide...toujours là, même lorsqu'il y a plein de meubles dedans.
C'est "LA PAIX DU JE..."
Elle est toujours là, comme les murs, le plancher et le plafond de l'appartement...

Ca peut sembler un peu compliqué de comprendre le "JE"
et pourtant nous passons nos journées avec...
Pas d'autre solution.
Impossible de vivre le quotidien sans cette conscience "JE"...

"JE" se réveille le matin et hop, il attire en général irrésistiblement tous les meubles qui étaient là la veille...

C'est amusant non?

Pour voir à quel point c'est amusant imaginons que pendant la nuit, nous avons révé être un poisson...Lorsque nous nous réveillons au matin, nous "réalisons", "Non, je ne suis pas un poisson..."et ça nous suffit en général pour ne pas sortir de notre lit à la force des nageoires..."

Maintenant voyons que jusqu'à l'heure de mon endormissement hier soir, j'ai révé que je m'appelais : Patrice Julien, né un certain jour quelque part sur une planète flottant dans l'espace, de Mr... et Mme..."

JE SE(ME) réveille le matin et ce rêve là je ne réussis pas à l'invalider...Ce qui me permettrait d'exploiter l'infini de tous les autres potentiels du "JE".
Pourquoi?

Etrange n'est-ce pas?
Et pourtant ma prétendue histoire n'a dans l'eternel PRESENT de mon JE pas un micron de réalité de plus que la paire de nageoires de mon rêve de poisson...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire