mercredi 18 juillet 2012

Le Royaume du Bonheur (2)

La curiosité du Prince ayant été fort aiguisée par cette conversation mystérieuse s’empressa de visiter la bibliothèque royale pour prendre connaissance des récits de ceux qui étaient revenus de l’exploration de la « Zone mystérieuse ». En fait, il n’y avait que quelques témoignages, mais au delà des détails de forme, ils se ressemblaient tous :
« Je ne saurais parler d’un avant et je ne saurai dire combien de temps j’ai vécu avant de me retrouver ici. Ceux qui prétendent m’avoir connu avant mon prétendu "départ" parlent de plusieurs dizaines d’années. Je ne sais pas. Pour moi, ce sont des inconnus.
Ceux qui se disent membres de ma famille semblent finalement avoir renoncé à me convaincre. Ils ne viennent d’ailleurs même plus me voir, ce qui dans le fond ne me dérange pas vraiment car leur vision de la vie ne correspond pas du tout à la mienne.

Je passe mes journées dans la maison mise à ma disposition par la municipalité. Ma principale activité est d’essayer de mettre bout à bout en moi, des morceaux de pensée qui me viennent. C’est très fatigant et ne me conduit pas à grand chose à part à constater que plus j’essaie de comprendre et plus les choses deviennent confuses.
Tous ceux que je rencontre depuis mon arrivée ici (ce qu’ils appellent mon « retour ») semblent rayonner de bonheur. Ils ne se posent jamais de questions, m’encouragent à ne pas passer tout ce temps à essayer de fouiller dans le passé. J’ai beau sentir que quelque part ils ont raison et que dans le fond depuis mon retour on fait tout pour me faciliter la vie, je n’arrive pas à ressentir les choses de la même manière que tous ces êtres qui ne font que parler de « Bonheur », comme si c’était un mot magique. En fait, leur joie me déprime plutôt qu’autre chose et je préfèrerai qu’ils ne viennent pas me voir»

Le Prince leva les yeux de ce dernier texte et il contempla le vide devant lui avec perplexité. « Comment est-ce possible? »
Le fait que tous les témoignages convergent étaient troublants. Leurs auteurs étaient tous intérieurement devenus des "étrangers" au « Royaume du bonheur » et ils avaient tous fini leur vie volontairement reclus dans cette solitude opiniâtre qui les coupait même de ceux qui les reconnaissaient comme « membres de leur famille ».

Dans son coeur, la décision était prise.La tentation d’explorer un mystère aussi puissant était trop grande. Les choses qui déconcertent le savoir des hommes réveillent en chacun de nous un besoin de lumière, quels que soient les risques à prendre.

Le lendemain matin, à la première heure, le jeune homme, sous prétexte d’une promenade matinale quitta le château familial à grand galop. Le conseiller du Roi observa la silhouette de son protégé s’enfoncer dans la forêt dont les contours commençaient à peine à se dessiner. Là-bas, de derrière l’horizon, les premiers rayon de lumière s’élançaient vers lui… Il pensa avec une certaine tristesse :
« C’est ainsi que s’accomplit l’Ecriture ».

Que va t'il se passer au prochain épisode?
La suite bientôt sur "Je suis le Je...", le blog qui change les mots!
Les mots qui changent la vie...!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire