samedi 21 juillet 2012

L'appel des miracles

Se poser des questions, se plaindre, se sentir dépassé, paniquer, ça ne marche plus... ça n'a d'ailleurs jamais marché mais nous avions pris l'habitude d'utiliser cela comme un analgésique...

Aujourd'hui, nous avons compris que c'est une perte de temps et d'énergie.

Il y a juste deux attitudes qui font avancer : "effacer le connu (le passé) et faire face à l'inconnu..."

Il y a en nous des sources de pouvoir illimité...Lorsque nous avons l'impression d'avoir à assumer tout d'un coup "trop" de choses imprévues,c'est simplement que notre "Moi Supérieur" nous offre une occasion de dépasser les limites que nous nous sommes fixées pour nous permettre de découvrir à quel point nous sommes capable de faire des miracles...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire