mardi 4 septembre 2012

L'inspiration ne peut emplir qu'un coeur vide...

"Et il utilisa la comparaison suivante:

Personne ne songe à couper un morceau d'un habit neuf pour rapiécer un vieux vêtement. Sinon on abîme l'habit neuf, et la pièce d'étoffe qu'on y aura découpée jure avec le vieil habit.

De même, personne ne met dans de vieilles outres du vin qui fermente encore, sinon le vin nouveau les fait éclater, il se répand, et les outres sont perdues.

Non, il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves."

Effacer, effacer sans cesse,
les inspirations de l'instant sont pour cet instant...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire