dimanche 17 février 2013

Maladie et Santé

Laissons nos "maladies" et nos "problèmes" vivre leur vie à leur manière et nettoyons le reste...
Vivons pleinement ce qui est ici et maintenant sans nous soucier d'un futur qui ne sera jamais tel que nous l'imaginons. Saisissons par contre à plein corps le bonheur d'une présence à nos côtés, un rayon de soleil, le chant d'un oiseau...

Nous ne luttons pas contre la maladie, nous affirmons juste la santé malgré tout ce qui peut nous dire le contraire. Le "Non attachement" est la seule voie qui corresponde à ce que nous sommes vraiment. Ce n'est pas une option, c'est la manière même dont la vie fonctionne. Le non attachement n'est pas le résultat d'un effort ou d'une pratique, c'est la "réalité" dans son fonctionnement naturel, qu'on le réalise ou non. Le sable ne peut que couler entre nos doigts lorsque nous le saisissons à pleine poignée. Le canard plonge dans l'eau et ne se mouille pas.

L'action est le flot continu de notre présent dans l'Unité. Esssayer de retenir l'instant ou de le mémoriser crée le passé et la peur du futur. Je réalise que la seule attitude que je peux adopter, quel que soit la qualité de mon présent, c'est de le laisser passer, toujours neuf. Ma nature est de rester intérieurement à zéro, toujours. Il n'y a que dans cet état que je peux m'emplir de ce qui m'arrive et le vivre de toutes mes fibres. JE SUIS CELA, c'est TOUT.

Il n'y a rien d'autre qui puisse m'être utile à part la gratitude éprouvée à chaque instant. Pas une gratitude verbale, une gratitude au delà des mots et des idées,une gratitude physique totale qui rayonne du centre même de mon être et qui s'étend à travers tout l'espace, dans l'infini comme un élan d'amour inconditionnel.

C'est cela qui me relie intuitivement à toutes les entités visibles et invisibles, du plus petit atome à la plus lointaine des galaxies. Cela s'appelle "Communion"ou "Unité"...C'est tout simple. On y accède facilement dans l'action accomplie sans attente, l'action comme un don de soi à la vie, sans aucune arrière pensée...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire